Management situtationnel

Le style du manager s'adapte en fonction de la maturité de la personne à encadrer.
Au lieu d'utiliser un seul style, le manager adopte son style en fonction de la compétence et l'expérience de la personne en face, ainsi qu'en fonction de la tâche ou mission à réaliser. L'accent peut être plus ou moins mis sur la tâche ou sur les relations, selon ce qui est nécessaire pour obtenir le travail désiré.

Les lois du leadership situationnel

re2

 

L’efficacité d’un leader passe par le développement des personnes dont il a la responsabilité
L’efficacité consiste à adopter, à un instant donné, le ou les styles que commande la situation
L’efficacité consiste à évaluer en permanence l’autonomie des personnes et des groupes
Le rôle d’un leader est de créer les conditions propices au développement de cette autonomie
Le développement de l’autonomie (*)

 

 

Style 1 – Directif  (Très organisationnel – Peu relationnel) : JE DECIDE

Rôle : Structurer
Attitude du leader : Le leader donne des instructions et des consignes précises
Prise de décision : Le leader prend les décisions (« Je » décide)
Mots-clés : Organisation – Planification – Contrôle

Style 2 – Persuasif   (Très organisationnel – Très relationnel) : JE DECIDE EN EXPLIQUANT MES CHOIX

Rôle : Mobiliser
Attitude du leader : Le leader donne des instructions et des consignes précises, et explique les raisons de ses choix
Prise de décision : Le leader prend les décisions (« Je » décide) et explique ses choix
Mots-clés : Explication – Persuasion – Conviction

Style 3 – Participatif  (Peu organisationnel – Très relationnel) : NOUS DECIDONS ENSEMBLE

Rôle : Associer
Attitude du leader : Le leader écoute, parle peu et travaille sur un pied d’égalité avec ses collaborateurs
Prise de décision : Le leader partage la prise de décision avec ses collaborateurs (« Nous » décidons ensemble)
Mots-clés : Écoute – Conseil – Négociation

Style 4 – Délégatif  (Peu organisationnel – Peu relationnel) : VOUS DECIDEZ

Rôle : Responsabiliser
Attitude du leader : Le leader reste en retrait mais est disponible et répond à toutes les sollicitations de ses collaborateurs
Prise de décision : Le leader transmet à ses collaborateurs la responsabilité de la prise de décision (« Vous » décidez)
Mots-clés : Responsabilité – Initiative – Délégation

 L’autonomie d’une personne dépend de deux facteurs :
- La compétence : niveau de professionnalisme de la personne (savoirs, savoir-faire et savoir-être) : La personne « sait » ou « ne sait pas » faire.
- La motivation : niveau d’énergie que la personne est prête à investir dans la situation : La personne « veut » ou « ne veut pas » faire.

 

Panorama d'approches modernes en management

La bôite à outils des managers

Connaitre les techniques de management efficaces

Nos recommandations de livres

Connexion