• Wiinnz
  • Revue de presse
  • Mobilié
  • Bonus de 10 000 € : laissez-vous tenter par le véhicule électrique

Bonus de 10 000 € : laissez-vous tenter par le véhicule électrique

Bonus de 10 000 € : laissez-vous tenter par le véhicule électrique
Vous en avez assez de votre vieux diesel ? Optez pour le véhicule électrique, des aides existent ! La Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a annoncé vendredi dernier que le gouvernement s’apprêtait à assouplir les conditions d'obtention du bonus de 10 000 euros octroyé aux nouveaux acheteurs de véhicules électriques en remplacement de leur voiture diesel. Mesure incitative ou coup d’épée dans l’eau ?
Bonus de 10 000 € : des conditions moins restrictives

Le bonus de 10 000 € existe déjà en France depuis le 1er avril 2015 et concerne les nouveaux acheteurs de véhicules électriques qui mettent à la casse leur voiture diesel âgée de plus de 15 ans. Un premier pas incitatif mais avec des conditions plutôt restrictives.

Grâce à l’assouplissement annoncé de ces conditions, le bonus sera étendu aux propriétaires détenant une voiture diesel de plus de 10 ans. Même si aucune date d’entrée en vigueur n’a pour le moment été fixée, cette extension du bonus souligne la volonté du gouvernement d’encourager l’achat de véhicules électriques.

Le consommateur est-il réellement gagnant ?

Un des obstacles à l’achat d’un véhicule électrique pour les Français est, au-delà de l’autonomie, le prix. Pour acquérir une telle voiture, le consommateur doit débourser entre 21 900 euros et 60 000 euros pour les modèles les plus coûteux.

L’annonce de l’extension du bonus de 10 000 euros est donc une bonne nouvelle pour le consommateur qui est gagnant à l’achat. Toute la question est de savoir jusqu’à quand l’Etat sera en mesure d’accorder ces bonus.

Il faut souligner que la voiture électrique est un investissement profitable sur le long terme. L’association nationale pour le développement de la mobilité électrique, Avere France, estime que le “carburant” du véhicule électrique ne coûte que 2 euros aux 100 kilomètres, soit 5 à 7 fois moins cher que pour les véhicules thermiques.

Une mesure incitative

Tout laisse à penser que cette mesure aura un réel effet incitatif sur les ventes de véhicules électriques. Selon les dires d’Avere-France, plus de 50% des voitures électriques ont été vendues grâce au premier bonus lancé en avril dernier.

Le nombre de ces véhicules vendus lors des neuf premiers mois de cette année par rapport à ceux de l’année 2014 a augmenté de 70 %. L’annonce de l’extension du bonus de 10 000 euros devrait donc permettre de continuer sur cette lancée.

Connexion